C'est gagné !

A Thionville, nous prenons le bus…à haut niveau de service !

Posté le 1 décembre 2020

Mi-novembre, le Syndicat mixte des Transports Urbains Thionville Fensch (SMiTU) a notifié notre marché de maîtrise d’œuvre complète pour la création de 32 kilomètres de lignes de bus à haut niveau de service (BHNS), nommé Citézen. C’est une excellente nouvelle pour l’agence et pour notre groupement, constitué de Serue (mandataire), BeA, Transitec et Systra !

Nous sommes d’autant plus fiers d’avoir remporté ce projet que nous n’étions pas seuls dans la course, ce type de marché étant devenu très concurrentiel. L’engouement des citoyens pour des systèmes de transport public efficaces pousse en effet de nombreuses collectivités locales de taille moyenne à développer des lignes de BHNS, moins onéreuses que les lignes de tramways, mais tout aussi performantes…lorsqu’elles sont bien conçues !

Cette recherche d’efficacité était d’ailleurs au cœur de notre argumentation pour convaincre le jury : nous nous sommes battus pour que le « H » de BHNS garde tout son sens ! Pour certains, la création d’un BHNS donne surtout l’occasion de réaménager l’espace public en insérant de belles plateformes, du mobilier urbain design ou des plantations luxuriantes. Cela n’est pas suffisant. Si la qualité esthétique de l’aménagement est importante, elle ne doit pas résumer à elle seule le travail de conception du maître d’œuvre. Celui-ci doit mener une réflexion globale sur le projet, conduisant à optimiser les dépenses en fonction du gain réalisé sur le temps de parcours, tout en tenant compte des réalités budgétaires du maître d’ouvrage.

Pour assurer une bonne vitesse commerciale, il vaut ainsi mieux concentrer les coûts sur quelques aménagements qualitatifs ciblés qui permettront de gagner de précieuses minutes de trajet plutôt que d’essayer d’homogénéiser l’aménagement du tracé sur toute sa longueur pour un gain de temps minime. Ce travail minutieux d’analyse est notre marque de fabrique : nous le menons à chaque fois que nous étudions un projet de BHNS ou de Tram (une dizaine de projets étudiés en tout, dont la moitié remportée en maîtrise d’œuvre). 

En plus de ce fil rouge, un certain nombre d’idées force ont guidé notre conception : maximiser la longueur du tracé en site propre ; assurer la meilleure accessibilité au matériel, de quai à quai ; et apporter le maximum de services à l’utilisateur (régulation des bus, informations précises…).

Les deux lignes de BHNS – la rouge entre Hayange et Basse Ham, et la verte entre Metzange et Yutz – bénéficient d’aménagements ponctuels et ciblés – 60 stations s’égrènent le long des 32 kilomètres. Elles se répartissent en trois catégories selon la densité de population des lieux de leur implantation. En périphérie urbaine, elles comportent un quai, un banc et un totem informatif. Plus on approche le centre-ville et sa densité, plus les équipements sont nombreux. A niveau de densité intermédiaire, on trouve en plus un abri, puis deux abris dans le centre-ville. En périphérie, trois parkings-relais multimodaux à l’air libre sont positionnés le long des lignes pour alléger le trafic pendulaire, particulièrement dense vers le Luxembourg voisin. 

Les premiers travaux du Citézen, dont nous assurerons l’AVP, le PRO et le suivi de chantier, devraient démarrer en 2021, pour une mise en service partielle prévue en 2026. 

Lien vers le site Citézen du SMiTU : http://smitu.fr/citezen/le-projet/